Le Briard

Son Histoire

C'est en 1809 que pour la première fois est fait mention du "chien de la Brie". Il s'agit de l'abbé Rozier qui distingue 2 variétés de chien de berger de plaine : un premier à poil court qui deviendra le beauceron, un deuxième à poil long, ancêtre de notre briard.

tl_files/images-contenu/Photo12.jpg

Tous deux ont la charge des troupeaux, en assurant la conduite et la garde.

Pendant de nombreuses années, le Berger de Brie a effectué son travail de chien berger, de nombreux propriétaires ne lui accordant  pas de soins particuliers, tant au point de vue entretien que nourriture.

C'est lors de la première exposition canine de Paris en 1863 que sera présentée et primée la première briarde, répondant au doux nom de Charmante. Elle était d'un type plus proche du barbet que du Berger de Brie actuel.

Le premier briard enregistré au Livre des Origines Françaises (LOF) s'appelait Sans Gêne, et c'était en 1885. C'est le début d'une passion qui a conduit de nombreux éleveurs à sélectionner le briard que nous rencontrons aujourd'hui. Et à le sauver, car la fonction de chien de berger a presque disparu de nos campagnes. Qu'ils en soient remerciés !

Son aspect

Le briard est un chien dont la taille oscille de 56 à 64 cm pour les femelles et de 62 à 68 cm pour les mâles.

tl_files/images-contenu/Photo21.jpg

Sa robe est longue, présentant une texture particulière dite "poil de chèvre" , c'est à dire longue; flexueuse (cela ne veut pas dire frisée) avec un léger sous poil. Une bonne texture se reconnaît à un poil légèrement crissant quand on le  frotte. Cela facilite grandement l'entretien de notre briard.

Elle peut être de couleur Fauve, Noire ou Grise (certains sujets peuvent naître gris, d'autres noirs et virés au gris en grandissant).

Une tête forte et longue, portée haute sur une encolure bien dégagée et la silhouette de notre ami le briard commence à se dessiner.

Un dos droit, légèrement plus long que haut, une queue longue portée basse et l'image se complète.

Mais le briard n'est pas une image, et le plus beau reste à venir. De ses caractéristiques bergères, il en est une exceptionnelle : les allures. Ce n'est pas facile de décrire les allures bergères, mélange de grâce, légèreté et surtout d'efficacité. Mais une fois que vous les avez vues, vous les reconnaîtrez partout !

Il y a des caractéristiques plus difficiles à voir mais qui ont aussi leur importance : un oeil foncé, une mâchoire puissante et une denture complète et aussi les fameux doubles ergots, doigts surnuméraires aux pieds arrières.

Les oreilles peuvent être coupées ou naturelles.

Son caractère

Notre compagnon Briard a était principalement sélectionné pendant de longues années sur la façon dont il s'occupait de sa tache, la garde et conduite des troupeaux. Cela demandait une grande énergie, du courage, de l'obéissance et aussi un grand sens de l'initiative face aux obstacles !

tl_files/images-contenu/Photo4.jpg

Il a conservé ses caractéristiques, et les met au service de la famille. Pour s'épanouir complètement et donner le meilleur de lui-même, il a besoin d'évoluer au contact des humains, hier le berger et aujourd'hui la famille.
Si vous ne voulez pas vivre avec votre chien, l'intégrer dans le cercle familial, le Briard n'est pas le chien qu'il vous faut. Pire vous risqueriez de laisser se développer en lui des troubles du comportement allant de la crainte jusqu'à l'agressivité, les deux allant souvent de pair !

Par contre si vous aimez le chien sportif, complice, un peu "pot de colle", qui participe à chaque activité de la famille, le briard est le chien qu'il vous faut. Vous pourrez aussi lui confier en toute confiance la garde de votre tribu !
Et si vous avez un peu de temps à lui consacrer en allant dans un club d'éducation canine, vous découvrirez toutes les qualités de notre Briard.

Sa santé

Dame nature a doté notre briard d'une bonne santé.
La race est robuste et ne fréquente pas assidûment les cabinets vétérinaires !
Les rares problèmes rencontrés dans la race sont principalement la dysplasie et les tares oculaires, problèmes que vous pouvez limiter en vous adressant à des éleveurs sérieux pratiquant le dépistage sur leurs reproducteurs.